top of page

BOOSTER SA PRODUCTION DE COLLAGÈNE NATURELLEMENT




Nous connaissons le collagène et ses bienfaits pour la peau. La plupart des compléments alimentaires et des crèmes qui en contiennent, sont faites pour booster le collagène au niveau de la peau.


Cependant, le collagène est la protéine la plus abondante du corps.

On la retrouve dans la peau, les yeux, dans les vaisseaux sanguins, le cartilage, les tendons, les os, les muscles, les cellules...

Augmenter sa production aura donc un effet bénéfique sur tout le corps, sur tout le visage et sur la santé en général.


Voici quelques pistes pour stimuler sa synthèse et protéger le collagène déjà présent.


 

SOMMAIRE

  • Qu'est ce que le collagène ?

  • Comment booster la production du collagène

L'eau

• La vitamine C

• Les protéines

• Les minéraux et oligo-éléments

• Le bouillon d'os ou bone broth

• Les massages et la maderotherapie


  • Protéger son collagène

• Le soleil, le sucre, la cigarette


 

Qu'est ce que le collagène?


Le collagène est une protéine fibreuse, de soutien que l'on retrouve dans les tissus conjonctifs (ce sont les tissus de soutien du corps).

Sa fonction est de maintenir la cohésion et la structure des tissus et des organes.

Des vaisseaux sanguins souples et solides par exemple, ou une peau ferme et rebondie.


Il existe 19 types de collagène:

Le type I se trouve dans la peau, les os, les tendons, la cornée et les organes internes.

Le type II dans le cartilage et les yeux.

Le type III dans le muscle squelettique et la paroi des vaisseaux sanguins.

Les autres types de collagènes s'associent aux types 1, 2 et 3 ou se trouve au niveau de la cellule.


Il est fabriqué dans des cellules appelées fibroblastes et sa production diminue après 30 ans, entrainant les symptômes que l'on connait bien, relâchement cutané, cheveux et ongles cassants, problèmes articulaires,...


Comment booster la production du collagène?

En consommant quotidiennement les éléments indispensables à sa formation et en évitant les substances nocives qui accélèrent sa dégradation.


Boire de l'eau


D'une manière générale, le corps a besoin d'un bon apport hydrique pour fonctionner. Il en va de même pour les cellules qui fabriquent le collagène (les fibroblastes).


La vitamine C



En intervenant dans la transformation du "pré collagène" en collagène, la vitamine C est indispensable à sa fabrication.


Le scorbut par exemple, maladie liée à une carence en vitamine C, est aussi appelée maladie du collagène. Ses conséquences sont liées au défaut de production de la protéine de soutien (douleurs musculaires et articulaires, troubles cutanés, saignements,..).


Vitamine antioxydante, la vitamine C aidera également à protéger le collagène et la peau des effets nocifs du soleil et des toxiques comme la cigarette.


L'être humain ne pouvant pas la synthétiser, il est indispensable de la trouver dans l'alimentation.


C'est une vitamine sensible à l'oxygène et à la chaleur, les meilleures sources sont donc les fruits et les légumes frais:


Les agrumes, les légumes verts, ananas, asperges, avocats, bettes, épinards, choux, cynorhodon, fraises, kaki, mangue, melon, poivrons, radis, navet, tomate,...


Les protéines


Le collagène étant une protéine, un apport équilibré de bons acides aminés est indispensable.


Ceux entrant dans la composition du collagène sont la glycine, la lysine, la proline et son dérivé l'hydroxyproline.


Les protéines animales sont les mieux absorbées par le corps : œufs, viande, poissons, produits laitiers.


Les végétaux peuvent être une bonne source en respectant la règle: 1 céréale + 1 légumineuse lors d'un même repas.

Ce mélange permet d'avoir un apport protéiné avec tous les acides aminés nécessaire à l'organisme. Sans ce profil complet d'acide aminés, des carences peuvent survenir et la production de certaines protéines peut s'arrêter.


Quelques bonnes sources végétales sont :

Pour la lysine, les fèves de Lima, la levure, les pommes de terre, le soja et ses dérivés, le pain de seigle.

Pour la glycine, la proline et l'hydroxyproline, les fèves et grains entiers et les germes de blé.


Les minéraux et oligo-éléments


Le zinc, le cuivre et le silicium interviennent dans la fabrication du collagène.


Et d'une manière générale, un bon taux de minéraux et d'oligo-éléments permet au corps de fonctionner efficacement.


Tu trouveras du zinc en bonne quantité dans les huitres, les abats et la viande rouge. Privilégies les viandes bio surtout pour les abats.

Pour les végé, dans les germes de blé, les graines et beurre de sésame, les champignons, les légumineuses et les graines de courges.


Les sources alimentaires pour le cuivre sont les huitres et fruits de mer, le chocolat noir, les noix, les graines.

Évites si possible les compléments alimentaires contenant du cuivre. En trop grande quantité, il devient pro oxydant et nous obtiendrions le contraire de l'effet recherché.


Le silicium est un oligo-élément trop souvent ignoré car non essentiel. Il est pourtant indispensable à la bonne santé de la peau, des os et des articulations.

On en trouve dans l'ortie et la prêle, le blé complet et les céréales complètes en général. Les lentilles, les haricots (blancs et verts), les champignons, betteraves, oignons, carottes, poireaux, ail, radis.



Le bouillon d'os ou bone broth



Voila une recette qui revient au goût du jour, le bouillon d'os.

Il s'agit d'un bouillon à base d'os d'animaux (poulet, poisson, boeuf), on y ajoute des légumes et des épices.


On laisse mijoter les ingrédients plusieurs heures à feu doux, afin d'en extraire toute la substance et on filtre.

Ce qui nous intéresse ici c'est que ce précieux liquide sera riche en collagène facilement assimilable.

Il contiendra également des acides aminés, des minéraux, des vitamines et d'autres substances favorisant une bonne santé de la peau, des articulations, des intestins, des vaisseaux sanguins,...


Il existe aussi en bocaux tout fait, en magasin bio.


Les massages et la maderothérapie


Les massages stimulent la circulation sanguine et lymphatique.

Et quand le sang circule bien, la peau, les différents organes et les cellules sont mieux nourri.es, mieux oxygéné.es et les toxines sont mieux éliminées.

Tous ces facteurs permettent aux cellules de mieux se renouveler et de mieux fonctionner, le collagène étant fabriqué par des cellules, la boucle est bouclée.


La maderothérapie est un massage réalisé à l'aide d'outils en bois, donc plus profond qu'un massage manuel.

Grâce aux outils de différentes formes, elle permet de stimuler la peau et les muscles de différentes manières, ce qui en fait un massage complet : drainant, modelant, détendant.


Protéger son collagène


Le soleil, le sucre, la cigarette


Maintenant que l'on a vu comment augmenter sa production de collagène, voyons comment protéger le collagène déjà présent.


Commençons avec le sucre et le phénomène de glycation.

La glycation est la fixation de molécules de sucre sur les protéines, que l'on appelle alors protéines glyquées.

Ces protéines inutilisables ne peuvent pas être détruites et elles s'accumulent, entre autre, dans la cellule qui devient plus sensible au stress oxydatif.


Le collagène, qui est une protéine, est aussi impacté par ce phénomène. Avec pour conséquences l'apparition de rides, la rigidification des artères et des articulations.

Une alimentation à IG bas, riche en fibres et sans sucres industriels permet de limiter ce phénomène.


La cigarette contient des centaines de substances pro oxydantes. C'est à dire, des substances instables qui vont s'attaquer et abîmer d'autres molécules, qui seront à leur tour pro oxydantes et ainsi de suite.

Ce phénomène accélère le vieillissement du corps lorsque son système de protection est dépassé.


Pour contrer cette oxydation, le corps utilise entre autre de la vitamine C, les fumeurs peuvent donc rapidement avoir des taux bas en vitamine C qui rappelons le, permet la fabrication du collagène.

De plus, ces substances pro oxydantes abîment aussi directement le collagène.


De trop longues expositions au soleil (sans protection) sont également nocives pour le collagène cutané, par le même phénomène qu'avec la cigarette, l'oxydation.


Et voilà, j'espère que ces quelques conseils te seront utiles ⭐️


Pour ne pas louper les articles suivants, tu peux créer un compte en bas de la page, tu les recevras directement dans ta boîte mail...


A bientôt!


Fabienne




Comments


bottom of page